D’où vient la vie ? Com­ment est-elle appa­rue sur Terre ? Quels ont été les pre­miers orga­nis­mes vivants ? À quoi res­sem­blaient les ancê­tres de for­mes de vies actuel­les ? Com­ment l’évo­lu­tion a-t-elle sculpté le vivant au fil du temps ? L’auteur pré­sente dans ce livre une syn­thèse des décou­ver­tes les plus récen­tes sur l’his­toire de la vie. Il dis­tin­gue trois éta­pes inno­van­tes majeu­res, ou genè­ses : celle des pre­miè­res bac­té­ries, celle des pre­miè­res cel­lu­les ani­ma­les et végé­ta­les et celle des orga­nis­mes com­po­sés de plu­sieurs cel­lu­les (dont nous som­mes). Et qua­tre types d’évé­ne­ments for­tuits ayant pro­fon­dé­ment façonné l’his­toire du vivant sur Terre : trois évé­ne­ments « créa­tifs » (les muta­tions, la repro­duc­tion sexuée et la sélec­tion natu­relle), un qua­trième des­truc­teur (les grands cata­clys­mes comme celui qui vit dis­pa­raî­tre les dino­sau­res il y a 65 mil­lions d’années).

L’auteur, spé­cia­liste des milieux marins et des pre­miers orga­nis­mes ayant colo­nisé la Terre (les algues), aborde les mys­tè­res de la vie avec un éclai­rage ori­gi­nal sur l’évo­lu­tion du vivant, dif­fé­rent de celui des micro­bio­lo­gis­tes, des géné­ti­ciens ou des paléon­to­lo­gues. Il agré­mente son récit de ses expé­rien­ces d’homme de ter­rain curieux de tout et amou­reux fou de la nature… et d’un tableau, L’Astro­nome de Ver­meer, qui sert de trame à son récit…

Alexan­dre MEI­NESZ est pro­fes­seur à l’uni­ver­sité de Nice-Sophia Anti­po­lis (équipe ECO­MERS). Il est l’auteur du Roman noir de l’algue tueuse