Cette petite ballade sur la route forestière des Loges commence du rond des Loges jusqu'au rond de l'Aubois.
Il fait beau et le soleil est descendant. Jusqu'au croisement de la grand route il n'y a rien qui attire l'œil.
A partir de la maison forestière inhabitée et au jardin abandonné, des arbustes en fleur tapissent le fond.


De jeunes arbres sur la parcelle de gauche ou plein sud. La route est à l'ombre.

L'ancolie (Aquilegia vulgaris), une belle fleur d'un bleu profond de la famille des renonculacées inaugure notre marche. Le bleu intense de cette fleur est très difficile à reproduire. La couleur apparait violet sur les photos, alors qu'elle est vraiment d'un beau bleu sombre dans la réalité.

 


Le Chardon des marais ou Cirse (Cirsium palustre) se dresse par endroit déjà très haut, la plante dépasse souvent les deux mètre et cette exemplaire là atteint déjà un mètre quatre vingt, les fleurs à peine écloses.


La Valériane officinale (Valeriana officinalis) est très abondante cette année dans la forêt et les fossés humides.

Les feuilles typiques de la plante sont très reconnaissables.

Plante médicinale, ses racines donnant une substance calmante.