Hasard des formes avec une graminée

phn8306.jpgCom­ment une gra­mi­née peut ins­pi­rer des for­mes à une céra­miste, le mou­ve­ment et des effets à un pein­tre pho­to­gra­phe.

Une gra­mi­née du midi : stIpa pen­nata, appe­lée fami­liè­re­ment Plu­met, que l’on fait rou­ler entre deux doigts et des for­mes magi­ques appa­rais­sent !


Cela a ins­piré Chris­tine Limo­sino-Favretto, céra­miste près de La Borne, qui a deman­dée à Pas­cal Ribeau­deau, infographiste, de faire ces quel­ques pho­tos. Les for­mes obte­nues ont été à l’ori­gine de quel­ques piè­ces tour­nées en céra­mi­que bien sur.





La rédaction

Author: La rédaction

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

La pollinisation chez les plantes à fleurs (Angiospermes)

Afin d'avoir un aperçu des relations entre les insectes et les plantes à fleurs, l'histoire...

Lire la suite

Du point de vue d'une renoncule…

“C’est tou­jours pareil, veu­lent pas qu’ont soit là, n’accepte pas que le vent dépose nos grai­nes...

Lire la suite